Une équipe d’autophagistes – Mai 2015 CFATG
Une équipe d’autophagistes – Mai 2015
HOME » Membres » Equipes » Une équipe d’autophagistes – Mai 2015

Mitochondria, Stress and Cell Death

Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires
UMR 5095, CNRS et Université de Bordeaux
1 rue Camille Saint Saëns
33000 Bordeaux
Tel: 0556999045
Fax: 0556999051

Présentation de l’équipe

Site web: www.ibgc.cnrs.fr/?page=equipe&eq=msmc

Chef d’équipe

Stéphen Manon, DR2 CNRS s.manon@ibgc.cnrs.fr

Membres de l’équipe, 2015:
Sandra Brosset-Vincent – CDD ASI UB
Nadine Camougrand – DR2 CNRS n.camougrand@ibgc.cnrs.fr
Mohamad El Dhaybi – Doctorant (Bourse Liban)
Cecile Gonzalez – MCU UB cecile.gonzales@ibgc.cnrs.fr
Alexandre Legiot, stagiaire école d’ingénieur (La Sale Bauvais)
Stephen Manon – DR2 CNRS
Marie Martelat – Master 2
Muriel Priault – CR1 CNRS muriel.priault@ibgc.cnrs.fr
Lilit Simonyan – CDD IE ANR
Pierre Vigié – Master 2

Equipe-Mai2015
De droite à gauche:Cécile Gonzales, Muriel Priault, Mohamad El Dhaybi, Pierre Vigié, Alexandre Legiot, Lilit Simonyan, Marie Martelat, Sandra Brosset-Vincent; assis: Stéphen Manon et Nadine Camougrand

Mots-clés:
Mitochondries, autophagie, mitophagie, apoptose, stress, vieillissement, cancer, Saccharomyces cerevisiae, lignées cellulaires humaines

Thématique de l’équipe

    1. Stéphen Manon: Interactions des protéines de la famille BcL2 avec la mitochondrie.
      Nous utilisons un modèle cellulaire simplifié, à savoir l’expression hétérologue des protéines humaines de la famille Bcl-2 dans la levure, afin d’étudier différents aspects de l’interaction dynamique entre la protéine pro-apoptotique Bax et la mitochondrie, pendant l’apoptose. Nous nous intéressons particulièrement à la régulation de Bax par des kinases, dont certaines régulent des voies de signalisation régulant l’autophagie (AKT,…). Nous étudions également les mécanismes moléculaires sous-tendant l’interaction entre Bax et Bcl-xL, une protéine anti-apoptotique également impliquée dans la régulation d’autres voies de survie. Un sous-axe de recherche impliquant des études structurales de Bax, est animé par Cécile Gonzalez (Mcf, UBdx)
    2. Muriel Priault: Caractérisation des fonctions de survie de l’oncogène Bcl-xL.
      Nous étudions les interconnexions moléculaires qui permettent à deux programmes antagonistes, l’apoptose et l’autophagie, de contrôler finement la survie cellulaire. Nous portons une attention particulière à l’oncogène Bcl-xL, un membre canonique de la famille de Bcl-2. La contribution de cet oncogène à la progression tumorale est essentiellement attribuée à son activité anti-apoptotique, mais nos données montrent que Bcl-xL est aussi capable de réguler l’autophagie à travers au moins deux voies :
      1/ Bcl-xL subit une modification post-traductionnelle appelée déamidation. La forme monodéamidée de Bcl-xL stimule plus fortement l’autophagie de survie, mais présente une activité clonogénique diminuée en comparaison avec la protéine native.
      2/ Bcl-xL est impliquée dans une interaction avec la petite GTPase Rab7, un acteur de l’endocytose. A travers cette interaction, Bcl-xL interfère avec la dégradation des transporteurs de nutriments et des récepteurs aux facteurs de croissance, aidant aisni les cellules à importer continuellement des nutriments et à transduire des signaux de survie.
      Toutes ces données montrent que Bcl-xL est une protéine pluri-fonctionnelle qui agit sur la survie cellulaire plus largement qu’en inhibant seulement les protéines pro-apoptotiques.
    3. Nadine Camougrand: Etude de la mitophagie chez Sacharromyces cerevisiae.
      Les mitochondries sont des organites indispensables au métabolisme énergétique des cellules eucaryotes et sont impliquées dans de nombreuses voies métaboliques. L’accumulation de mitochondries endommagées conduit à des dysfonctionnements que l’on peut retrouver associés à des maladies neuro-dégénératives telles que la maladie de Parkinson ou d’Alzeihmer. Le contrôle qualité des mitochondries, en plus de la régulation de la biogenèse, fait appel à des processus de dégradation tels que les protéases, le protéasome ou la mitophagie. Ces processus de dégradation interviennent à différent niveaux de contrôle. En 2004, le laboratoire a pu montrer que les mitochondries pouvaient être dégradées par autophagie de façon sélective chez des levures cultivées en condition respiratoire stricte. Nous avons montré que différents conditions sont capables d’induire la mitophagie et/ou l’autophagie générale, mettant en jeu différentes voies de signalisation. Notre projet vise à comprendre quelles sont les étapes initiales de ces différentes voies: 1) élimination de mitochondries non endomagées durant la carence, 2) élimination de mitochondries durant la phase stationnaire de croissance, 3) induction de l’autophagie lorsque les mitochondries sont modérément endommagées et plus précisément rôle du complexe III de la chaine respiratoire. Nous nous interessons également aux relations entre les différents processus de dégradation que sont le protéasome, l’autophagie et la mitophagie.

Publications de références

– Deffieu MI, Bhatia-Kissova I., Salin B., Galinier A. Manon S. & Camougrand N. (2009). Glutathione participates in the regulation of mitophagy in yeast. J. Biol. Chem. 284 (22) : 14828-37.
– Kissova I.B. & Camougrand N. (2009). Glutathione participates in the regulation of mitophagy in yeast. Autophagy 5 (6) : 872-3.
– Bhatia-Kissova I. & Camougrand N. (2010). Mitophagy in yeast : actors and physiological roles. FEMS Yeast Res. 10 (8) :1023-34.
– Priault M, Hue E., Marheunda F., Pilet P., Oliver L. & Vallette FM (2010). Differential dependence on Beclin 1 for the regulation of pro-survival autophagy by Bcl-2 and Bcl-xL in HCT 116 colorectal cancer cells. PLoS One 5 (1) : e8755.
– Renault T.T., & Manon S. (2011). Bax : addressed to kill. Biochimie 93 (9) : 1379-91.
– Renault T.T., Grandier-Vazeille X., Arokium H., Velours G., Camougrand N., Priault M., Teijido O., Dejean L.M. & Manon S. (2012). The cytosolic domain of human Tom22 modulates human Bax mitochondrial translocation and conformation in yeast. FEBS Lett. 586 (2) : 116-21.
– Bhatia-Kissova I. & Camougrand N. (2013). Mitophagy : A process that adapts to the cell physiology. Int. J. Biochem. Cell Biol., 45 (1) : 30-3.
– Bhatia-Kissova I. & Camougrand N. (2013). Mitophagy is not induced by mitochondrial damage but plays a role in the regulation of cellular autophagic activity. Autophagy, 9 (11) : 1897-9.
– Deffieu M., Bhatia-Kissova I., Salin B., Klionsky D.J., Pinson B., Manon S. & Camougrand N. (2013). Increased cytochrome b reduction and mitophagy components are required to trigger non specific autophagy following induced mitochondrial dysfunction. J. Cell Sci., 126 (2) : 415-26.

Laisser un commentaire